33 (0)1 49 60 40 66
cems2accueil
Journée d’étude 29 avril 2016

Cette journée d’étude fait suite à une première rencontre en 2013, publiée dans la revue Études mongoles & sibériennes, centrasiatiques & tibétaines (http://emscat.revues.org/2265). Une collaboration entre anthropologues et chercheurs en littérature comparée autour de la notion de travail épique, cette dynamique de l’épopée qui permet à une société de trouver des solutions radicalement nouvelles à une crise politique majeure.

La Journée se concentrera sur le rôle que la réception par un nouveau public peut jouer dans l’évolution du texte épique, un sujet qui était apparu essentiel en 2013 lors des communications et des échanges nourris qui avaient suivi. On a souvent souligné la participation active du public lors des récitations épiques; en rassemblant des spécialistes très divers, on voudrait ici traiter le sujet plus précisément. Le public physiquement présent aux récitations épiques peut-il s’emparer d’une épopée existante pour en co-construire une autre ? C’est-à-dire : peut-il utiliser un matériau ancien et déjà formalisé pour penser une crise politique ou sociale présente, de façon non conceptuelle et pourtant profonde ?

Les communications analyseront des textes précis et concrets, qui relèvent de plusieurs cas différents : des sociétés voisines chantent une même épopée ou un même héros épique de manière différente ; une même épopée, au sein d’un même groupe, se transforme au fil du temps ; une épopée se transforme, en synchronie, à l’intérieur d’une même société, en fonction de l’auditoire et de ses attentes.

Contacts

Organisée par Jean-Luc Lambert (GSRL/EPHE) et Florence Goyet (Grenoble-Alpes)

Lieu et horaire
  • Centre d’études mongoles et sibériennes
  • Salle 102,
  • EPHE Bâtiment le France,
  • 190 avenue de France, 75013 Paris

 

 

Télécharger le programme