33 (0)1 49 60 40 66

Professeur Associé à la Faculté des Études Comparatives des Religions et de l’Humanisme (FVG) . Anvers-Wilrijke  (Belgique)
Maître de conférence en psychologie sociale clinique retraité de la Faculté Charles De Gaulle, Lille 3.

 

139 rue du Faubourg Saint Denis, 75010 Paris.

Courriel : redericq(at)netcourrier.com

 

Blog personnel

 

 

 

Thèmes de recherche / Research fields

 

Groupes religieux minoritaires (sectes et autres formes de religiosité minoritaire). Églises de guérison.  Pensée de Max Weber. Intérêt pour la sociologie de l’ésotérisme.

 

 

Biographie personnelle

 

Régis Dericquebourg a reçu une formation en psychologie sanctionnée par le DESS de psychologie clinique de l’Université Paris 7 et par un doctorat de psychosociologie. Sa thèse s’intitulait : Les Témoins de Jéhovah. Dynamique d’un groupe religieux minoritaire et rapport à l’institution (1979) sous la direction de Jean Séguy qui resta son mentor presque jusqu’à la fin de sa vie. Il a été psychologue clinicien, puis assistant (1980) et maître de conférences en psychologie sociale (1988) à l’université Charles De Gaulle-Lille3 jusqu’à sa retraite.. Après la soutenance de sa thèse, il s’est rapproché des sociologues car ceux-ci manifestaient un intérêt pour ses interrogations sur l’aspect social des groupes religieux minoritaires alors que les psychologues se désintéressaient de ce phénomène ou ne l’envisageaient de manière simpliste et erronée que comme une pathologie sociale réceptacle des pathologies individuelles. Le fait d’être appelé par Jean Baubérot à rejoindre le groupe de sociologie des religions et de la laïcité lors de sa fondation  l’a déterminé dans le choix d’inscrire ses travaux dans une sociologie des religions en privilégiant l’approche du terrain. Régis Dericquebourg  s’est mis à étudier les Eglises de guérison qui furent le sujet de son habilitation à diriger des recherches (1999)  (La construction d’un objet de recherche : les religions de guérison sous la direction de Jean Séguy et de Philippe Laburthe-Tolra ). Il a été qualifié aux fonctions de professeur dans la section sociologie, démographie. En dehors des groupes religieux minoritaires, Régis Dericquebourg s’intéresse aux notions wébériennes qui n’ont pas été ou qui ont été peu commentées comme la notion de charisme spécifique ou celle de mystagogie. Il a consacré une partie de ses travaux à l’examen du conflit société-groupes religieux minoritaires notamment dans les sociétés qui se prétendent pluralistes.

Au GSRL, il a co-dirigé avec Françoise Champion un axe de recherche sur les Religions et religiosités parallèles qui regroupait une quinzaine de chercheurs associés au GSRL.

Membre du comité de rédaction de Sciences Religieuses (Canada). Fondateur de l’European Observatory of Religion and Secularism.

Régis Dericquebourg compte à son actif plusieurs ouvrages, une vingtaine d’articles publiés dans de revues scientifiques reconnues, une vingtaine d’article dans des ouvrages collectifs français et américains. Il a participé à de nombreux colloques internationaux et il a participé à l’organisation de journées d’études et de colloques. Il a publié une centaine de recensions d’ouvrages.

 

 

Régis Dericquebourg got a DESS degree in clinical social psychology at Paris 7 University Paris . 

He later defended a thesis in psychosociology entitled : The Jehovah’s witnesses, dynamic of a minority religious group and link to the Institution (1979). 

His Thesis supervisor was the sociologist Jean Séguy who continued being his mentor until of the end of his life. Regis Dericquebourg practised clinical psychology in a center of psychotherapy connected to the Saint Philibert Hospital(Lomme, France). After that he was a lecturer and assistant (1980) at the Department of Psychology of the University Charles De Gaulle-Lille 3. After having defended his thesis (1979) , he chose to work with sociologists because they show a greater interest in the religious field than French psychologists who mainly consider the religious phenomena as an individual and social pathology. Regis Dericquebourg was asked to join the GSRL by Jean Baubérot and Françoise Champion at its foundation and he then chose to dedicate his research to  minority religious groups of which he prefers the methodology centered around the field of observation and survey. He oriented his research towards the healing churches which were the topic of his “habilitation” (1999) “The making of a research object : the healing churches” (Directors Jean Séguy and Philippe Laburthe-Tolra). A few years later, Régis Dericquebourg obtained the qualification to be professor. 

He taught at the University Charles De Gaulle-Lille 3 until his retirement. After his retirement he was welcomed as associate-professor”  at the Faculty for Comparative Study of Religion and Humanism (Antwerpen-Wilrijke, Belgium).

In the GSRL, he co-managed with Françoise Champion a research program called “Religious marginal religion” which gathered about 15 members.

Apart from his interest in the minority religious groups, Regis Dericquebourg also examines Max Weber’s Concepts and Notion which have not been or only very little examined such as “specific charisma” and “mystagogy” on which he published articles. He also dedicated  part of his work to  “sects-societies” conflict in the pluralists societies and in the case of the French Laïcité.

 

In the GSRL, he co-managed with Françoise Champion a program of research “Religiosity and minority religious movements which gathered about 15 members.

Apart from his interest for the minority religious groups, Regis Dericquebourg examines Max Weber concepts and notion which have not been (or only a very little examined) such as “specific charisma” and “mystagogy” on which he published articles. He also dedicated a part of his works to the conflict “sects-societies” in the pluralists societies and in the case of the French Laïcité.

He his co- founder (with Bernadette Rigal-Cellard) of the European Observatory of Religion and Secularism and co-founder of Human Right Without Frontiers int. (Brussels)

Regis Dericquebourg has published several books, about twenty articles in French and American scientific reviews, about Fifty articles in French and English collective books. He reviewed more than hundred books (most in the Archives de Sciences Sociales des religions). He attended many national and international conferences. He co-organized study day such as the one on the Seven day Adventist (with Fabrice Desplan) in the GSRL whose proceeding were published (L’Harmattan). He has co-organized international conferences on Scientology, Christian Science, Jehovah’s witnesses, Unification Church at the Faculty for Comparative Religion and Humanism (Antwerpen-Wilrijke) .

 

 

Responsabilités institutionnelles

 

Membre du comité de rédaction de Sciences religieuses (Montréal)

Président de l’European Observatory of Religion and Secularism.

 

 

Publications

 

  • Les religions de guérison, Paris Cerf, 1988.
  • Les mouvements religieux minoritaires, aspects et problèmes, Cahier spécial de Mouvements religieux, Sarreguemines, 1992.
  • Les Antoinistes, Paris-Turnhout, Brépols, 1993.
  • La Christian Science, Milan, L.D.C. 1999.
  • Croire et guérir, Paris, Dervy, 2001.
  • Georges Roux dit “Le Christ de Montfavet”. Ecologisme, ésotérisme et guérison. Bruxelles, Editions E.M.E., 2012.
  • Le (mal)traitement des nouveaux hérétiques. Les minorités religieuses en France. Paris. L’Harmattan. 2013.Direction de l’ouvrage.

Articles publiés dans des périodiques à comité de lecture

 

  • « Les Témoins de Jéhovah dans le Nord de la France : implantation et expansion », Social Compass, XXIV, 1, 1977, N°3, p.71-82.
  • « Attitude des Témoins de Jéhovah et des Baptistes face à l’occupant dans le Nord de la France », Revue du Nord, Juin, 1978, p.439- 444.
  • « Le Béthel, un ordre religieux jéhoviste ? » Archives de Sciences Sociales des Religions, n° 50/1, 1980, P. 77-88.
  • « La place des Témoins de Jéhovah dans les groupes sectaires d’après leurs écrits officiels », Mélanges de Science Religieuse, XXXVIII, 1981, N°2, p.127-132.
  • « Religion et thérapie », Archives de Sciences Sociales des Religions, n° 55/2, 1983.
  • « Le Jéhovisme : une conception comportementaliste de la vie religieuse », Archives de sciences sociales des religions, 62/3 1986.
  • « Quelques caractéristiques du mouvement jéhoviste, conclusions d’une enquête psychosociologique sur les Témoins de Jéhovah », Conscience et Liberté, n° 33, 1er semestre 1987.
  • « Le Jéhovisme, contre-emprise à la modernité? », Archives de Sciences Sociales des religions, 68/1-1989, p. 93-112.
  • « Stigmates, préjugés, discrimination dans une perspective psychosociale », Bulletin du CESERE, N° 9, daté 1988-1989. Paru en 1990.
  • « La thérapie spirituelle antoiniste », Syzygy, Center for Academic Publication, Stanford University Branch, Hiver-printemps 1993. Vol 2, n°1-2.
  • L’observation participante dans la recherche en sciences sociales, Analele Scientifice Ale Universitatii « AL. I. Cuza » Din Iasi, Tome III, 1994, pp. 70-78.
  • « La guérison par la religion », Revue Française de Psychanalyse, Juillet 1997, N°3, pp. 957-971. Classé B’
  • Avant propos de Religion et ethnicité, (numéro dirigé par Régis Dericquebourg), Etude inter-ethniques, Lille III, 1997.
  • « Les Religions de guérison, perspectives sur une recherche », Religiologiques, 18, automne 1998, p. 113-131. UQAM, Montréal.
  • « De la thérapie à la religion et inversement : l’exemple de la scientologie et du rebirth” », Recherches Sociologiques, Vol. XXIX, 1998/2. (Numéro : Religion et santé : de la “guérison spirituelle” aux “thérapies psychospirituelles”, sous la direction de Martine Cohen et Régis Dericquebourg).
  • Les stratégies des groupes religieux minoritaires face à la lutte anti-secte française. Religiologiques. 22, automne 2000, p. 119-130.
  • « Mystagogie et religions de guérison : Max Weber revisité ». Archives de Sciences Sociales des Religions, n° 113, janvier-mars 2001.
  • L’implantation des salles du royaume. Les Annales de la recherche urbaine, no 96 : Urbanité et liens religieux, novembre 2004. p. 83-89.
  • Le cure spirituali : terapie sociolosiche ? in Quaderni di sociologia, Vol. XLVIII, 2004,35. pp. 119-129.
  • Comment les thérapies religieuses sont elles plausibles ? Politica Hermetica n° 18, décembre 2004.
  • Souffrance, compétence et résilience. Le cas des Témoins de Jéhovah. In (D. Casajus ed.) : l’Excellence de la souffrance, numéro de Système de pensée en Afrique Noire, EPHE-CNRS, 17, 2005, pp.91-120.
  • How to consider the ceremonies of the Church of Scientology ?, Acta Comparanda XVII, FVG, Anvers, Juin 2006, p 79-98
  • Les adeptes du Christ de Montfavet. Vers la résurgence d’un culte ou la transformation d’un groupe religieux minoritaire en un cercle de pensée ? ethnographiques.org, Numéro 15 – février 2008.
  • Diversité et fausse nouveauté des dits « Nouveaux Mouvements religieux ». Leur place dans l’évolution actuelle du champ religieux. Débats de psychanalyse. Paris, PUF, 1999. Pp 37-50 ; Revue classée B.
  • Les charismes spécifiques chez Max Weber. Apport de cette notion à la question du lien entre le charisme et la domination. Archives de Sciences sociales des religions, Janvier-mars 2007, p.21-41.
  • The healing religions. A specific sub-group within the global field of religion. Australian Religious Studies Rewiew, numéro 20 (2), août 2007. P.139-157.
  • Les adeptes du Christ de Montfavet. Vers la résurgence d’un culte ou la transformation d’un groupe religieux minoritaire en un cercle de pensée ? ethnographiques.org, Numéro 15 – février 2008.
  • Western Healing Churches. Manifestations of Archaic Processes or at Ease with Modernity/Hypermodernity? International Journal for the Study of New Religions 2.1 (2011) 105–124
  • Christian Science : the first healing church . Acta Comparanda. Subsidia: The evolution of Christian science in scholarly perspective. June 2015. 9-18. Faculty for Comparative Study of religions and Humanism. Antwerpen-Wilrijke. Belgium..
  • The rise of prophetism in an industrial society. Market rationality and the economy of charism. À propos de Charles Taze Russell. In The Jehovah’s witnesses in scholarly perspective : what is new in the scientific study of the movement ? Acta Comparanda-Subsidia III . June 2016. Faculty of Comparative Study of Religion and Humanism . Wilrijk-Antwerpen. Belgium.
  • Affinities between Scientology and Theosophy. Affinités entre la Scientologie et la Théosophie. In Proceedings of the International Conference : Scientology in Scholarly Perspective. 21-25 January 2014 . Acta Comparanda-Subsidia IV. (81-103). Faculty of Comparative Study of Religion and Humanism . Wilrijk-Antwerpen. Belgium.
  • Scientology : From the Edges to the Core. Nova Religio, Vol. 20, number, 4, May 2017, (5-12) (Régis Dericquebourg est guest-editor du numéro).

 

Articles parus dans des ouvrages collectifs

 

  • « De la cure à prévention dans les religions de guérison », In Gestions religieuses de la santé, Françoise Lautman, ed. Paris, L’Harmattan, 1995, pp. 39-59.
  • « Les résistances aux groupes religieux minoritaires en France » In Pour en finir avec les sectes, Massimo Introvigne et J. Gordon Melton ed., Milan, Cesnur- Di Giovanni, 1996, pp. 73-84. Réédité chez Dervy, 1996.
  • « Les Témoins de Jéhovah et le rapport d’enquête parlementaire », In Pour en finir avec les sectes, Massimo Introvigne et J. Gordon Melton ed. , Milan, Cesnur-Di Giovanni, 1996, pp.255-260. Réédité chez Dervy 1996.
  • Les phénomènes de rupture dans les sectes, In Ruptures dans le religieux contemporain, Bruno Béthouard ed., Lille, Presses du Septentrion., 1996. p. 47-60.
  • Prophétesses, inspiratrices de prophètes… figures de femmes dans les groupes religieux minoritaires, in Ni Eve, Ni Marie (sous la direction de F. Lautman), Genève, Labor et Fides, 1998. pp. 65-85.
  • Les Témoins de Jéhovah, in La montée des phénomènes religieux dans les quartiers, St Denis, Profession Banlieue ed., 1998. pp 83-106.
  • La controverse sur les sectes en France, In Croyances et société, sous la direction de B. Ouellet et de R. Bergeron, Montréal, St Laurent, Fides, 1997. pp. 79-102.
  • Les Témoins de Jéhovah : vers la sortie de la logique sectaire ?., in Françoise Champion et Martine Cohen (ed.): Sectes et Démocratie, Paris, Seuil, 1999.
  • Diversité et fausse nouveauté des groupes religieux minoritaires. Leur place dans l’évolution actuelle du champ religieux. In Les sectes (Paul Denis & Jacqueline Schaeffer ed.), Paris, P.U.F., 1999, 37-50.
  • Protestation, refus du monde et action humanitaire dans des groupes religieux minoritaires, In P. Bréchon, B. Duriez, J. Ion (ed.), Religion et action dans l’espace public, Paris, L’Harmattan, 2000. p. 75-87.
  • Construction d’un type-idéal des religions de guérison à partir d’un échantillon de groupes religieux minoritaires in Convocations thérapeutiques du sacré, Sous la direction de Raymond Massé et Jean Benoist, Paris, Karthala, 2002. pp. 39-59.
  • Ellen White (1827-1915) et la fondation de l’adventisme du septième jour. Rôle et réception d’un charisme de la vision prophétique au féminin. In Ces protestants que l’on dit Adventistes, Sous la direction de Fabrice Desplan et Régis Dericquebourg, Paris, L’Harmattan, 2008, 149-175.
  • How To Regard The ceremonies of The Church of Scientology, In Scientology (Lewis J. ed.), Oxford University Press, 2009, Pp 165-182.
  • Becoming a New Ager : A Conversion, An Affiliation, A fashion ? In G. Giordano ed.  : Conversion in the Age of Pluralism, Leiden, Brill, 2009. Pp. 131-162.
  • Legitimizing the Belief through the Authority of Science. The Case of the Church of Scientology . In Handbook of Religion and the Authority of Science. Edited by James R. Lewis and Olav Hammer, Brill, Leiden, New York, 2010.
  • La Science Chrétienne et les Psaumes. In Psaumes. Chants de l’humanité. Villeneuve d’Ascq. Ed. du Septentrion. 2010. P. 82-83.
  • Le frère André de l’Oratoire, Louis Antoine et autres mystiques : les destins de la mystagogie et du prophétisme. In Les religions au canada. Utopie réalisées et contestées. Colloque International organisé par PPF le Canada en devenir : utopie et prophétie, le CECIB (Centre d’étude canadienne interuniversitaire de Bordeaux, Master Religion et sociétés), 16-décembre 2010. Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, Université de Bordeaux 3. Jeudi 16/12/2010, 15h. Paru in Bernadette Rigal-Cellard ed. : Prophétie et utopies religieuses au Canada, Bordeaux, Presses de l’université de Bordeaux, 2011, p. 63-83.
  • Religious education in France In The Routledge International Handbook of Religious Education. Edited by Derek H. Davis and Elena Miroshnikova. London and New York. Routledge, Taylor & Francis Group. 2012. P.113-121.
  • FECRIS : European Federation of Research and Information Center on Sectarianism. In Besier G. , Seiwert H. ed. : Freedom of religion or Belief. Anti-sect Movements and State Neutrality. A case Study : Fecris. Zeitschrift für Glaubenformen und Welstanschauungen. 13, Jahrgang 2012. Helft 2. 183-196.
  • Psychologues et Groupes religieux minoritaires, débats sur le statut de psychothérapeute.In Kounkou D. ed. : Réveil du religieux. Eveil de la société. Paris. L’Harmattan. 2013.159-183.
  • Psychologiser pour normaliser.Les psys français au service de la lutte contre les hérétiques. In R. Dericquebourg ed. ; Le (Mal)traitement des nouveaux hérétiques. La France et ses minorités religieuses. Paris. L’Harmattan, 2013. 97-126.
  • Jehovas Zeugen im Frankreich des 20. Jahrhunderts. In Gerhard Besier and Katarzyna Stoklosa : Jehovas Zeugen im Europa. Geschichte und Gegenwart. LTD Verlag.Dr W Hopf. Berlin. 2013.
  • Religions and Human Rights in France. In Hans-Georg Ziebert & Gordan Crpic ed.: Religion and Human Rights. An International Perspective. Heidelberg,New York, Dordrecht,London.2015.31-44.
  • Groupes religieux minoritaires et outre-mer français (avec C. Eurvrard, P. Panelle, M. Verfaillie).In Faberon F ed. :.Liberté religieuse et cohésion sociale, la diversité sociale.. Aix-Marseille, Presses de l’université d’Aix-Marseille.2015. 323-342.