GSRL > Actualités > Colloques, journée d'études, séminaires > Perspectives anthropologiques sur le religieux

Perspectives anthropologiques sur le religieux

 

Vendredi 17 mars, dans le cadre des réunions de  l’axe de recherche: « Perspectives anthropologiques sur le religieux » deux intervenants présenteront des travaux en cours: Laurent Amiotte-Suchet et Lucian Cirlan.

Argumentaire

Laurent Amiotte-Suchet (Responsable de recherche à l’Université de Lausanne, chercheur associé au GSRL)

« Dans le quotidien des sœurs âgées. Ethnographie des couvents confrontés à la vieillesse et à la dépendance »

Basée sur des enquêtes ethnographiques menées dans des établissements en Suisse (Fribourg) et en France (Besançon), cette présentation abordera le cas des communautés de religieuses confrontées au vieillissement de leurs membres et à l’urgence de penser leur devenir.

Notre analyse se focalise sur des congrégations féminines ayant choisi de passer par une reconnaissance étatique pour transformer leurs couvents en établissement de soins. Dans cette démarche, la congrégation accepte donc que l’État définisse en partie les normes qui régissent dès lors l’établissement (personnel laïc diplômé, normes d’hygiène, etc.) tout en tentant de contrôler en interne les relations sociales pour préserver la vie communautaire.

Ainsi, ces établissements sont le théâtre d’un ensemble de négociations entre l’État, l’univers médico-social et le champ religieux.

Alors que l’État tente de conserver le contrôle des pratiques de soins en assignant un rôle à la congrégation, les religieuses encore valides s’immiscent régulièrement dans les pratiques de soins.

Dans le cadre des interactions quotidiennes entre religieuses et infirmières s’effectuent donc des déplacements tentant de valoriser le rôle social et la compétence relationnelle des communautés religieuses qui, à défaut de totalement disparaître, travaillent à (re)conquérir leur place « légitime » dans la prise en charge de la vieillesse et de la fin de vie.

 

Lucian CIRLAN (Doctorant à l’EPHE, GSRL)

« Religion, Constitution et mariage dans la Roumanie contemporaine »

Trois millions de signatures ont été réunies par l’organisation interreligieuse Coalition pour la Famille dans le but de modifier la Constitution et de clarifier la définition du mariage dans le sens de l’union entre un homme et une femme.

Dans cet exposé, j’analyserai l’interaction entre genre, religion et politique dans la Roumanie contemporaine, avec une attention particulière pour le processus de mobilisation de groupes conservateurs en faveur de « valeurs traditionnelles ».


Lieu et horaire
  • 17 mars 2017
  • de 10h00 à 12h30
  • GSRL, en salle  311
  • Site Pouchet
  • 59-61, rue Pouchet
  • 75017 Paris

NOTE : La participation au séminaire est réservée aux membres du programme de recherche GSRL. Les membres extérieurs au laboratoire devront pour y assister en faire une demande auprès de:

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone