GSRL > Actualités > Colloques, journée d'études, séminaires > Un rituel embarrassant et contesté en Amdo (Tibet) : l’offrande sanglante (dmar bsang)

Un rituel embarrassant et contesté en Amdo (Tibet) : l’offrande sanglante (dmar bsang)

A l’occasion de l’atelier CEMS-GSRL du 29 avril 2017, Katia Buffetrille (EPHE / CRCAO) effectuera, une présentation sur le thème:

Un rituel embarrassant et contesté en Amdo (Tibet) : l’offrande sanglante (dmar bsang)

 

 

Résumé

En 1999, j’ai eu l’occasion d’observer le sacrifice d’une chèvre exécuté par un groupe de villageois tibétains dans la ville de Trika en Amdo. Le rituel fut exécuté dans le temple dédié à Trilke Yüllha, une divinité considérée comme le dieu du terroir (yüllha) de certains villages de l’Amdo mais qui est curieusement identifiée à Guan Yu, le dieu chinois de la guerre et aussi à Wenchang, le dieu chinois de la littérature. Ce rituel, qui consiste à brûler une chèvre, a rarement été décrit dans la littérature. Dans la mesure où il est totalement incompatible avec l’idéal bouddhiste de la compassion, les sources tibétaines sur le sujet sont rares, pour ne pas dire inexistantes, comme le sont également les sources secondaires. De retour à Trika en 2016, j’ai pu constater que le rituel était encore exécuté aujourd’hui, mais connaissait des changements importants.

 

Dans cette présentation, je présenterai la personnalité complexe de ce dieu, puis décrirai le rituel avant de discuter des changements que j’ai pu observer et leurs causes.

 


Lieu et horaire
  • 29 avril 2017
  • Centre des Études Mongoles et Sibériennes (CEMS)
  • de 14 à 16h
  • salle P1-01, au premier étage
  • Bâtiment le France
  • 54 bd Raspail, 7506 Paris
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone